Our Private Life

Colin Morgan joue le rôle de Carlos, un jeune gay qui souffre de troubles du comportement. Il a de nombreux tics, souffre ds traumatismes enfouis et est suivi par un psychiatre. Carlos est profondément malheureux.

Fiche :

Représentations  11 février au 12 mars 2011
Lieu Royal Court Theatre de Londres
Metteur en Scène Pedro Miguel Rozo
Auteur Lyndsey Turner
Distribution
  • Ishia Bennison - La mère
  • Clare Cathcare - Tania
  • Colin Morgan - Carlos
  • Anthnoy O'Donnell - Le père
  • Eugene O'Hare - Sergio
  • Adrian Schiller - Le psychiatre
  • Joshua Williams - Joaquin

Album photos :

Synopsis :

"Ce n'est pas un village. Nous avons le plus grand centre commercial des environs. Maintenant, il y a un endroit où les gens peuvent venir voir des films, manger quelque chose, dépenser leur argent pour donner un sens à leur vie."

Une rumeur se répand comme une traînée de poudre dans un petit village colombien et atteint bientôt une honorable famille. Des secrets enfouis depuis longtemps refont surface, leurs efforts pour discerner la vérité de la calomnie se mélangent avec leur désir de justice.

Critiques :

D'autre part, Colin Morgan excelle du début jusqu'à la fin comme Carlos profondément dérangé; son cadre d'ectomorphe prêtant même à la vulnérabilité du personnage. Morgan apporte une intensité de comédie à l'état torturé de Carlos. Avec chaque mouvement furtif il lui fait constamment reculer le regard fixe du public. Beaucoup comme l'effet global du jeu, ses loges de performance lui-même profondément sous la peau.

I was just thinking... - Article 

 

Imprimer 0 message(s) 0 message(s)

Les commentaires sont fermés.